Porteurs des SDTAN

Porteurs des SDTAN

1. Département de l'Aisne

Le Conseil général de l’Aisne, conformément à la loi de décembre 2009 relative à la lutte contre la fracture numérique (loi « PINTAT »), est porteur du SDAN de l’Aisne. En ce sens, il est chargé de sa coordination et de son animation.

Pour la mise en œuvre opérationnelle du SDAN, la compétence L.1425-1 du CGCT (établissement et exploitation des infrastructures ou réseaux) est portée par l’USEDA (Union des Secteurs d’Energie du Département de l’Aisne).

Consulter le SDAN de l’Aisne : http://aisne.com/IMG/pdf/SDAN.pdf

Contacts :

 

2. Département de l'Oise

Le Conseil général de l’Oise, conformément à la loi du 17 décembre 2009 relative à la lutte contre la fracture numérique (loi « PINTAT »), est porteur du SDTAN de l’Oise. En ce sens, il est chargé au titre de la compétence L1425-2 du CGCT prévue dans cette même loi, d’établir et de faire évoluer le SDTAN de l’Oise.

Par ailleurs, la mise en œuvre opérationnelle du SDTAN fait l’objet du programme Oise THD, programme porté par le Syndicat Mixte Oise Très Haut Débit (SMOTHD), dont l’installation a été faite lors de son premier comité syndical en date du 6 juin 2013.

Ainsi, le Conseil général de l’Oise a-t-il transféré la compétence L.1425-1 du CGCT (établissement, mise à disposition et exploitation d’infrastructures et réseaux de communications électroniques) au profit du SMOTHD.

Le SDTAN est téléchargeable sur le site internet du conseil général : http://www.oise.fr/oise-esprit-pionnier/grands-projets/le-tres-haut-debit/.

La programme Oise THD est consultable sur le site internet du SMOTHD www.oise-thd.fr.

 

3. Département de la Somme

Somme Numérique est un syndicat mixte dont le Conseil Général de la Somme, Amiens Métropole et 27 communautés de communes sont membres. Il a reçu la délégation de compétence en matière d’aménagement numérique du territoire, ce qui explique qu’il soit porteur du Schéma Directeur Territorial d’Aménagement Numérique de la Somme.

Les grandes orientations du SDTAN sont :

  • un horizon « Fibre pour tous »à 2025 / 2030
  • un objectif à 2020 prévoyant 70% de logements éligibles aux services sur fibre optique avec un minimum de débit de 10 Mbps pour tous

 

Ces objectifs seront atteints à travers un projet d’aménagement numérique utilisant toutes les technologies disponibles. La première phase de mise en œuvre du SDTAN comportera environ 45000 « prises » FTTH, 22 000 lignes traitées par l’offre « PRM » d’Orange, et le recours aux technologies radio et satellite pour les zones les moins denses.

Pour en savoir plus : Somme Numérique